Vous êtes ici

SEW USOCOME, un exemple d'investissement

Pas de robotisation à outrance

L’Alsace, terre de référence pour l’usine du futur ? C’est en tous cas le mouvement imprimé par le Schéma régional de développement économique d’innovation et d’internationalisation porté par la Région Grand Est. Car pour gagner en compétitivité, répondre à des délais toujours plus courts et développer des parts de marché, l’industrie doit accélérer la mise à niveau de son outil productif. La dernière révolution industrielle prend forme sous nos yeux et donne naissance à une nouvelle génération d’usines. L’ensemble du secteur industriel est entré dans une phase de profonde mutation qui voit les technologies numériques s’intégrer au cœur des processus industriels. L’usine du futur doit ainsi être mieux automatisée, plus sobre en ressources, plus intelligente, avec des modes de production modulables capables de réaliser des productions personnalisées ou en petite série. Une usine connectée, robotisée, informatisée mais surtout pas dépourvue de talents.

A Brumath, la société SEW-USOCOME, labellisée Alsace Excellence, signe un investissement exemplaire. Spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes complets de motorisation, elle a inauguré en 2015 une nouvelle usine de montage et réinventé ses process. Le site de 32 000 m2 n’est pas seulement destiné à augmenter les capacités d’assemblage de l’entreprise. Il représente aussi un projet de production extrêmement abouti, où les interconnexions sont présentes tout au long du processus. Ici, pas de robotisation à outrance mais une automatisation soigneusement réfléchie par les équipes elles-mêmes qui ont travaillé sur la virtualisation des ateliers, la gestion numérique des flux, la traçabilité maximale des produits, l’intégration de la robotique.

Sew Usocome, un investissement exemplaire

À Brumath, SEW-USOCOME a conçu une usine capable de fonctionner efficacement avec un minimum de stock. C’est le principe du « juste à temps ».

Objectif : inscrire l’entreprise dans le nouveau contexte des marchés qui demande une réactivité absolue. Pour les dirigeants de la société, le défi de l’usine du futur implique de produire de manière ciblée, dans une proximité avec les fournisseurs et les clients, totalement associés au système.  « Dans la compétition mondiale, nous ferons la différence à deux niveaux : la variabilité de nos gammes de produits et la réduction maximale des délais de production, assure Eric Hoffstetter, directeur de l’usine SEW-USOCOME de Brumath. Pour y parvenir, il faut s’appuyer sur l’ingénierie de nos process et l’expertise de nos équipes. Nous avons conduit une réflexion sur l’usine du futur dans sa conception, son intégration, son optimisation et sur la place des hommes et des femmes dans ce système. En capitalisant sur notre expertise en automatismes et en travail collaboratif, nous avons conçu une usine qui repense la collaboration homme-machine, l’interface Internet entre l’usine et ses fournisseurs, entre l’usine et ses clients. » Ce programme d’excellence industrielle tient en deux mots : réduction des distances et accélération des communications.

Le concept « goods to men »  - du stockage aux lignes de montage - illustre en particulier l’intelligence des automatismes mis au service de l’homme au niveau des flux des transports et des aides au montage. La productivité des ressources, qu’elles soient matérielles ou énergétiques, est une priorité, au même titre que la qualité des conditions de travail indispensable pour accroître la performance collective.

CHIFFRES CLES 

Sew Usocome chiffres clés

Partager